30/08/2017

« Laïcité, facteur de vivre-ensemble et d’émancipation »

Ce "projet de Mémoire", je le fais d'abord en Mémoire de Daniel Ducarme (1954/2010), Ministre d'État et président fondateur du Mouvement Réformateur.

Homme juste et bon, proche de tous et non pas d'une seule caste de privilégiés.

___

Pour résumer ce projet, j’ai choisi de citer le Philosophe Henri Peña-Ruiz lors de son intervention au cours d’une conférence-débat organisée à Sarcelles le 02 mars 2004 avec les élèves du lycée de Sèvres et du lycée Jean-Jacques Rousseau. Elle résume parfaitement l’état d’esprit que je développe dans le cadre de cette recherche :

« Qu’est-ce que l’École ? C’est le lieu où l’on apprend ce que l’on ignore pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître.

L’École de la République (française) est l’École de tous. Ce n’est pas l’École des catholiques, des juifs, des athées, des bouddhistes ou des musulmans, non. C’est l’École de tous les Êtres humains, indépendamment de leurs convictions spirituelles, qu’ils soient croyants, qu’ils soient athées ou qu’ils soient agnostiques.

Et c’est cette École, qui est universelle, dont les murs nus vous accueillent : pourquoi sont-ils nus ? Parce que s’il s’y trouvait un emblème religieux, ceux d’entre vous qui ne croient pas en dieu se sentiraient victimes de discrimination.

La neutralité du lieu scolaire, c’est la condition pour que tous les élèves qui sont accueillis par ce lieu se sentent chez eux, sans discrimination.

Ce n’est pas une volonté de faire la guerre à la religion ou de lutter contre les appartenances : c’est simplement une volonté, dans ce lieu unique qu’est l’École dans notre société, de mettre en avant, de promouvoir ce qui est commun à tous les Hommes. »
(Peña-Ruiz, 2004)


___

Pour en savoir plus sur l'ébauche de l'ouvrage :


21. _Dossier complet - Copie.pdf


Bonne lecture.


cl, ce 30 août 2017

| Lien permanent |  Imprimer |